Que dit la Loi à propos des congés du temps de Fêtes ?

Mis à jour : févr. 5




La Loi sur les normes du travail comporte des dispositions concernant les jours fériés qui protègent la majorité des salariés québécois, qu'ils soient à temps plein ou à temps partiel...


La majorité des salariés au Québec a droit à un congé et à une indemnité pour chacun des jours fériés, chômés et payés suivants :

  • le 25 décembre (jour de Noël)

  • le 1er janvier (jour de l’An)

Les salariés qui sont obligés de travailler à l'occasion de l'un de ces jours fériés ont droit à une indemnité ou à un congé compensatoire, au choix de l’employeur. Ce congé doit être pris dans les 3 semaines qui précèdent ou qui suivent le jour férié, sauf dans le cas de la fête nationale. L’employé à temps partiel a droit à ses congés, mais son indemnité sera peut-être moins élevée. Il a aussi droit à son congé même si le jour férié ne s’inscrit pas dans son horaire habituel. Pour le calcul de ses journées, voir l’outil en ligne de la CNESST

1 vue0 commentaire